Le Gouvernement est engagé depuis 2012 dans la bataille pour l’emploi et de nombreuses actions ont été entreprises pour faire reculer le chômage. Parmi elles, les emplois d’avenir ou les contrats de génération qui sont des outils importants pour s’insérer sur le marché du travail. Alors que le chômage a baissé le mois dernier et que les signes de reprises sont là, un rappel de l’action entreprise par la majorité en 2014  s’imposait :

Ainsi, 100 000 emplois d’avenir ont été signés l’an dernier, soit autant que l’année précédente. Ces emplois d’avenir sont une grande réussite. Ils ont permis à des jeunes peu ou pas qualifiés de s’insérer durablement sur le marché du travail. Ainsi, 4 jeunes sur 5 qui en ont bénéficié n’avaient pas le baccalauréat et 41% n’avaient aucun diplôme. 50% sont des CDD de 3 ans ou des CDI.

Les publics en difficultés, majoritairement seniors, ont pu bénéficier des 360 000 contrats uniques d’insertion (CUI) prescrits en 2014.

40 000 aides contrat de génération ont été attribués en 2014 pour le recrutement d’un jeune en CDI et le maintien d’un senior en emploi. Cela représente 80 000 emplois créés ou maintenus dans les petites et moyennes entreprises.

Enfin, la Garantie Jeunes a été lancé en novembre 2013 dans 10 territoires pilotes. Cet accompagnement intensif par les missions locales s’accompagne d’une allocation durant une année permettant d’effectuer les démarches pour accéder à l’autonomie. 10 nouveaux territoires sont entrés dans la démarche au 1er janvier dernier et une cinquantaine de départements les rejoindront en avril et en septembre pour concerner 50 000 jeunes.

En Indre-et-Loire en 2014, 2 526 CUI, 792 emplois d’avenir et 281 contrats de génération ont été mis en place.

Les efforts doivent continuer pour gagner la bataille pour l’emploi. Le Gouvernement et les parlementaires de la majorité sont pleinement mobilisés pour que 2015 voit se concrétiser les efforts consentis par tous.