J’étais lundi 11 novembre à Loches afin de participer à la commémoration de la fin de la première guerre mondiale. Cette cérémonie est l’occasion pour tous les français de se souvenir de ceux qui se sont battus et qui ont souffert pour la défense des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Alors que les cérémonies présidées par François Hollande ont été entachées de comportements indignes de quelques uns, il est du devoir des élus de la République de rappeler les leçons que nous enseigne ce conflit meurtrier. La cohésion nationale pour la défense de nos valeurs communes et le désir de paix et de fraternité avec nos amis européens sont parmi celles qui doivent être enseignées aux jeunes générations. Car c’est à la jeunesse qu’il revient de bâtir un avenir débarrassé des haines et qui fasse honneur à la solidarité et aux valeurs de la République.

Cliquez ici pour retrouver les photos.

Cliquez ici pour retrouver l’article que consacre le Nouvelle République à cet événement.