Première traduction concrète du rapport d’information sur le financement public de l’audiovisuel

 

Jean-Marie Beffara se félicite de l’adoption de l’amendement présenté par le Gouvernement au cours de l’examen du projet de loi de finances 2016 concernant le financement de France Télévisions.

Cet amendement qui reprend les objectifs de ceux déposés initialement par Jean-Marie Beffara, attribue une part plus importante de la taxe sur les opérateurs de communication électronique (TOCE) à France Télévisions. Il sécurise ainsi le financement de tous les opérateurs audiovisuels publics. L’augmentation de 25 millions des crédits alloués à France Télévisions permet d’envisager un rapide retour à l’équilibre des comptes du premier acteur de l’audiovisuel public français, France Télévisions s’étant par ailleurs engagé à réaliser 25 millions d’euros d’économies complémentaires.

Cet amendement est une première traduction concrète des conclusions du rapport de la mission d’information sur le financement public de l’audiovisuel dont Jean-Marie Beffara a mené les travaux en tant que rapporteur.

En effet, le rapport propose d’adapter le financement des groupes audiovisuels publics pour mieux répondre aux évolutions technologiques et à la modification des usages.

L’évolution de l’assiette de la contribution à l’audiovisuel public et l’augmentation des ressources propres à travers l’évolution des rapports entre producteurs, diffuseurs et distributeurs constituent les futurs chantiers à mener pour adapter les groupes audiovisuels publics aux défis du 21ème siècle.