²

La décision de Michelin de supprimer 730 postes sur le site de Joué-lès-Tours est une terrible nouvelle pour les salariés et pour toutes les communes concernées, notamment celles du sud de l’agglomération où résident de nombreuses familles.

Tous ces salariés et la Touraine ont contribué à faire de Michelin l’un des plus grands groupes mondiaux. Les atouts de nos territoires et la qualité de la formation des travailleurs doivent conduire Michelin à maintenir une activité pérenne. Les solutions de préretraite ou de reclassement ne peuvent être suffisantes et justes. Ce plan social ne peut être accepté et compris au regard des bénéfices importants réalisés par Michelin en 2012.

Jean-Marie Beffara  demande à la direction de l’entreprise que toutes les mesures soient prises pour permettre le maintien de l’emploi sur le site de Joué-lès-Tours et apporte tout son soutien aux salariés.

Vous pouvez également retrouver le communiqué de presse de Jean-Marie Beffara en cliquant ici.