Le Conseil Régional du Centre est résolument tourné vers l’avenir, et deux plans majeurs ont été adoptés lors de la dernière session du 26 septembre : le plan Avenir Jeunes en Région Centre et le Plan Régional d’Internationalisation des Entreprises.

Le Plan Avenir Jeunes en Région Centre renforce les moyens déjà mis en œuvre pour accompagner les 16-25 ans vers l’autonomie, la formation et vers l’emploi.

Le Plan Avenir jeunes en Région Centre a été élaboré de manière participative en tenant compte des préconisations du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional, des travaux de la Conférence Régionale de la Jeu
nesse et des résultats de la consultation directe de 1400 jeunes. Il s’inscrit en cohérence avec l’action de l’Europe, de l’Etat et des autres collectivités territoriales. C’est une nouvelle étape de notre action en faveur de la jeunesse.

Parmi les 15 mesures emblématiques du plan, certaines sont plus particulièrement destinées à la formation (mise en place d’un fonds jeunes qualification pour l’emploi, ou financement de 2000 BAFA), à l’accès au logement (création d’une aide régionale au dépôt de garantie), à la mobilité (financement de 3000 permis de conduire), ou bien encore l’accès à la culture et au sport (chéquier CLARC pour les manifestations sportives).

Avec un solde commercial excédentaire supérieur à un milliard d’Euros en 2012, la Région Centre est la 8ième région exportatrice de France. Pour autant, la volatilité des marchés internationaux nous incite à accroître nos efforts pour maintenir ce poumon essentiel à l’activité économique régionale.

Dans le cadre du Plan Régional d’Internationalisation des Entreprises, les efforts des prochaines années porteront sur 6 filières prioritaires : les vins et spiritueux, les produits gourmets et industries agro-alimentaires, l’aéronautique et spatial, les dispositifs médicaux, les produits de la décoration, art de vivre, aménagement de magasins, équipement hôteliers, et enfin l’environnement.

Nos objectifs sont d’élargir durablement le nombre des entreprises exportatrices de notre région, d’accroître le chiffre d’affaires à l’export des entreprises déjà présentes à l’international, et de renforcer les ressources humaines dédiées à l’export au sein des entreprises afin d’accélérer leur internationalisation.

La vitalité de notre commerce extérieur dépend avant tout de la compétitivité et du talent de nos entreprises, mais repose également sur notre politique d’accompagnement des entreprises exportatrices. Clarification, coordination et efficacité conduiront nos actions futures avec le souci constant d’apporter les bonnes réponses aux besoins des entreprises.

La Région Centre prépare l’avenir !