Après s’être rendu au pôle emploi de Beaulieu-les-Loches en septembre, Jean-Marie BEFFARA est allé vendredi 5 octobre à la rencontre des dirigeants et de l’équipe du site de Saint-Pierre-Des-Corps. Ils ont pu échanger librement sur la situation de l’emploi dans le département.

En Indre-et-Loire, le nombre de demandeurs d’emploi au 31 août, était  de 39 259, soit en augmentation de plus 1, 2%.  Même si les deux bassins connaissent un taux de chômage équivalent (8,6% pour Tours et 8,4% pour Loches),  des différences existent entre le Lochois et l’agglomération tourangelle en termes d’accès à l’emploi notamment chez les plus jeunes. Les offres sont moins nombreuses dans le sud du département. Par conséquent, même si le nombre d’inscrits chez les moins de 25 ans est plus bas que dans l’agglomération, un jeune a moins de chance de trouver du travail dans le lochois et reste souvent au chômage plus longtemps.

Le député a pu à cette occasion rappeler l’importance de créer 150 000 emplois d’avenir pour faciliter l’insertion des jeunes. Ces emplois d’avenir ouvriront aux jeunes de 16 à 25 ans l’accès à une qualification dans les zones urbaines et rurales les plus marqués par le chômage.