J’ai assisté mardi 22 octobre au CEA de Monts à la signature d’une convention entre la Région Centre, le CEA de Monts et l’Université François Rabelais dans le cadre du programme « Ambition Recherche et développement 2020 ». Ce programme est un formidable outil mis en place par la Région afin de soutenir et faire émerger des pôles régionaux de recherche et développement d’envergure internationale, porteurs d’emplois et de dynamisme sur ses territoires.

La région Centre a ainsi décidé de contribuer à faire émerger 2 à 3 pôles de recherche et de développement d’envergure internationale pour dynamiser encore la recherche en région. Parmi ceux-ci, l’ARD 2020 Biomédicaments, et l’ARD 2020 Lavoisier.

L’objectif du projet LAVOISIER est de rassembler les conditions d’un soutien aux énergies de demain, et de développer des innovations porteuses de croissance. Ainsi, la Région investit près de 10,2 millions d’euros, pour la 1ère période 2013-2016 du programme, dans le stockage de l’énergie électrique et la filière hydrogène.

Cette convention va permettre à tous les acteurs (STUDIUM, l’ENSIB, les Universités de Tours et d’Orléans, le CNRS), d’améliorer leur collaboration et ainsi accélérer la réalisation des programmes et former les ingénieurs de demain. La Région prépare ainsi l’avenir et participe au développement économique des territoires, à la transition énergétique et fait de la Région Centre un des pionniers de l’innovation.

La recherche et l’innovation font partie des clefs de la reprise économique et de la compétitivité de nos entreprises. C’est la raison pour laquelle la majorité encourage leur développement et accompagne les entreprises dans une société en pleine mutation. Par des mesures fiscales incitatives ou avec la mise en œuvre des annonces des assises de l’entrepreneuriat, le Gouvernement met tout en œuvre pour que l’innovation participe à la croissance, à l’emploi et au renforcement des entreprises françaises dans la compétition internationale.

Cliquez ici pour accéder aux photos.

Cliquez ici pour accéder à l’article de la Nouvelle République.