Communiqué de presse

Jean-Marie Beffara se félicite des décisions annoncées par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, dans le cadre du plan de relance pour l’élevage.

Pour le député de la troisième circonscription de l’Indre-et-Loire, le renforcement des mesures d’encadrement des relations commerciales et contractuelles va dans le bon sens et confirme les insuffisances des dispositifs actuels.
Jean-Marie Beffara est satisfait que le ministre ait également rappelé la volonté de la France de réorienter la PAC au profit de l’élevage ainsi que la nécessité de préserver la performance économique des exploitations. Pour le député, le respect des exigences environnementales doit se faire sans pénaliser les éleveurs français par rapport aux autres éleveurs européens.

Les éleveurs dont la situation financière est fragile, notamment du fait de l’augmentation des prix des céréales seront soutenus par le fléchage d’une enveloppe dédiée à la prise en charge des cotisations MSA.

L’élevage, composante importante de l’économie du Sud de l’Indre-et-Loire se voit ainsi conforté. Pour Jean-Marie BEFFARA, ce plan n’est qu’une première étape, avant le rééquilibrage attendu des aides de la PAC au profit de l’élevage.

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse