Les trois députés socialistes tourangeaux (Jean-Marie BEFFARA, Laurent BAUMEL, et Jean-Patrick GILLES) ont écrit au Préfet afin de l’alerter sur la difficulté d’accès à l’hébergement d’urgence d’une cinquantaine de personnes chaque nuit. Pour répondre à cette crise, ce sont 50 millions d’euros qui ont été débloqué par Cécile DUFLOT, ministre du Logement, dans le cadre d’un plan d’urgence national. Les trois députés vont rencontrer la semaine prochaine le Préfet pour discuter de la mise en oeuvre de ce plan d’urgence afin d’apporter des réponses sûrs et durables aux familles en difficulté.

Cliquez ici pour lire l’article de la Nouvelle République