01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

Visite de Quantic Dream à Paris

Dans le cadre de ses travaux comme rapporteur spécial de la mission « médias, livre et industries culturelles », Jean-Marie Beffara a travaillé sur les crédits alloués à l’industrie du jeu vidéo. Dans ce cadre, il a visité visité mardi 15 novembre les studios de Quantic Dream,entreprise française de développement de jeux vidéos située à Paris qui emploie 180 personnes et qui possède notamment un studio de capture de mouvement.

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

Les travaux sur la ligne SNCF Tours-Loches ont débuté

 

Samedi 12 novembre, Jean-Marie Beffara a assisté à Loches à l’opération de remplacement du pont ferroviaire du canal de la filature par SNCF Réseaux, opération spectaculaire par son ampleur : le tablier métallique pèse en effet près de 50 tonnes. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre de la rénovation de la ligne Tours-Loches prévue au Contrat de Plan État-Région pour un coût total de 40 M€ pour lequel il s’est investit et a milité auprès du conseil régional.

Retrouvez l’article que La Nouvelle République consacre à cette opération en cliquant ici.

Retrouvez en vidéo l’opération de remplacement du pont :

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

Cérémonie du 11 novembre à Loches

Jean-Marie Beffara a participé à la cérémonie de commémoration du 11 novembre à Loches. Commémorer le 11 novembre 1918, c’est répondre à la nécessité du souvenir, de l’hommage aux morts et de l’expression de notre reconnaissance. C’est aussi comprendre les droits des anciens combattants et l’indispensable structure d’aide et de soutien.

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

La loi « Sapin II » définitivement adoptée

Le projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, « dit Sapin 2 » a été définitivement adopté hier à l’Assemblée nationale.

Ce texte apporte de très nombreuses avancées en matière de lutte contre la corruption, contre la fraude fiscale des grands groupes ou encore en faveur de la protection des lanceurs d’alerte.
Mais il était également attendu par le monde agricole français qui traverse une crise importante car ce texte comporte des dispositions permettant des avancées importantes et attendues les agriculteurs.
Ce texte permet une meilleure répartition de la valeur au sein de la filière grâce à des relations commerciales plus transparentes et équitables.

Ce sont d’ailleurs les revendications que certains m’avaient formulées lors d’une rencontre à la maison des agriculteurs et que je m’étais engagé à relayer.

Il contient ainsi de réels changements, techniques, mais concrets.
Ainsi, pour les filières soumises à contractualisation écrite obligatoire (lait de vache, fruits et légumes…), la mise en place d’un accord-cadre entre les acheteurs et les producteurs, l’indication, dans les contrats commerciaux du prix prévisionnel moyen payé au producteur, permettront de rééquilibrer le rapport de force et une plus juste répartition de la valeur.
Les pouvoirs de l’Observatoire de la formation des prix et des marges seront renforcés pour signaler aux Présidents de tribunaux de commerce les entreprises de la filière alimentaire n’ayant pas publié leurs comptes. Le Président du tribunal pourra, suite à ce signalement, adresser une injonction à l’entreprise qui pourra atteindre chaque jour 2% de son chiffre d’affaires journalier réalisé en France,
Le secteur laitier n’est pas oublié. Afin de ne pas nuire à la compétitivité de la filière, à l’installation des jeunes et à l’investissement, le texte interdit la cession pour 7 ans des contrats laitiers.
Enfin, l’achat de terres agricoles par des groupes chinois a provoqué des inquiétudes quant au danger d’une financiarisation des terres agricoles, au détriment du renouvellement des générations en agriculture. C’est pourquoi, j’ai soutenu les amendements, permettant de mettre un terme à des acquisitions par le biais de certains montages sociétaires. La loi prévoit ainsi de sécuriser le droit de préemption des SAFER en obligeant toute société souhaitant acheter des terres agricoles à créer un groupement foncier agricole.

Ce texte, déjà adopté à deux reprises par les députés lors de la navette parlementaire, est enfin arrivé au bout d’un trop long parcours législatif. Je regrette l’attitude des sénateurs de droite qui ont fait obstacle au texte, obligeant à un nouvel examen de toutes les dispositions.

Cette attitude peu constructive a empêché des dispositions urgentes et attendues par les agriculteurs de s’appliquer le plus rapidement possible.
Loin des incantations électoralistes de certain(e)s, voilà un travail concret pour la circonscription.
Je souhaite que le vote final d’hier permette la mise en œuvre rapide de mesures permettant d’améliorer le quotidien des exploitants français.

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

Présentation des crédits de la mission « médias, livre et industries culturelles » en commission à l’Assemblée nationale

Jean-Marie Beffara a présenté mardi 8 novembre, dans le cadre du projet de loi de finances 2017, les crédits qui seront alloués l’an prochain à la mission « médias, livre et industries culturelles ». Retrouvez ci-dessous la vidéo de son intervention :


01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

La réserve parlementaire en soutien à Orchis

 

 

Suite à un acte malveillant, les véhicules du chantier d’insertion ORCHIS avaient été incendiés en 2015. Grâce à la réserve parlementaire, Jean-Marie Beffara a pu participer au rachat de camions, outils indispensables pour les 11 salariés et les 80 personnes aidées par l’association.

Retrouvez l’article que La Nouvelle République consacre à ce soutien en cliquant ici.

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

Visite de la céramique lochoise

 

 

La céramique Lochoise est installée depuis 20 ans route de Vauzelles à Loches et fabrique les carreaux céramiques du métro parisiens et des objets de décoration de célèbres designers. Un savoir faire unique, réalisé entièrement à la main que Jean-Marie Beffara a pu découvrir lors de sa visite de l’entreprise le 7 novembre dernier.

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

Inauguration de Ferme Expo à Tours

 

 

Du 4 au 6 novembre, 35 000 visiteurs sont attendus au parc des expositions de Tours pour la 11ème édition de FERME EXPO. 300 exposants et éleveurs accueillent les visiteurs afin de faire découvrir leurs métiers et échanger sur les sujets d’actualité.

Jean-Marie Beffara a ainsi pu rencontrer lors de l’inauguration les producteurs de la circonscription qui proposent aux visiteurs des produits locaux de qualité : bière de Cormery, yaourts de la ferme de la Duterie, jus de fruits des vergers de la Manse, lait de la laiterie de Verneuil et beaucoup d’autres!

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

Remise des diplômes du brevet au Collège Georges Besse de Loches

 

 

Jean-Marie Beffara était vendredi 4 novembre à  la cérémonie de remise des diplômes du brevet au Collège Georges Besse de Loches. Ce moment est solennel pour les élèves, les familles, l’équipe pédagogique car le Collège est un lieu qui rassemble, un lieu qui unit et qui se fonde sur notre humanité commune. Il ainsi pu adresser ses félicitations aux élèves qui clôturent de belle manière leurs années au collège.

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

À la maison de retraite « La Vasselière » de Monts

 

 

Vendredi 4 novembre, Jean-Marie Beffara a visité la maison de retraite « La Vasselière » de Monts ainsi que l’unité de vie protégée à destination des personnes désorientées. L’occasion de constater les services rendus aux résidents et le dévouement du personnel.

Retrouvez l’article que La Nouvelle République consacre à cette visite en cliquant ici.