Capture-d’écran-2015-03-17-à-16.53.25-300x207

Signature d’une convention d’attribution d’une subvention à Neuilly-le-Brignon

Jean-Marie Beffara était à Neuilly-le-Brignon pour signer officiellement a convention d’attribution d’une subvention régionale pour l’isolation d’un logement social et d’une garderie périscolaire. Il a ensuite inauguré ces deux bâtiments qui traduisent l’engagement de la Région et des élus locaux dans la transition énergétique et les économies d’énergie.

Retrouvez l’article de la Nouvelle République en cliquant ici.

Capture-d’écran-2015-03-17-à-16.53.25-300x207

Rencontre avec les élus de Villeperdue

 

 

Jean-Marie Beffara était le 1er juin à la rencontre des élus de Villeperdue. Accueilli par Roland Mariau, maire de la commune, il a ainsi pu échanger sur les dossiers en cours et les projets de la commune pour les années à venir.

Cliquez ici pour retrouver l’article de la Nouvelle République.

 

Capture-d’écran-2015-03-17-à-16.53.25-300x207

19ème édition du Salon des jeunes inventeurs et créateurs de Monts

 

 

Jean-Marie Beffara était samedi 30 mai au salon des jeunes inventeurs et créateurs de Monts. Cette manifestation qui s’adresse aux jeunes de 11 à 25 ans, est un lieu privilégié de rencontre avec les entreprises, les chercheurs et les inventeurs. Les visiteurs ont pu appréciés la présentation des 44 projets retenus cette année. Cet évènement soutenu cette année encore par la Région Centre-Val de Loire est l »occasion de révéler les talents d’inventeurs des jeunes du département et prouve que l’innovation se développe sur tous les territoires.

Retrouvez les articles de la Nouvelle République en cliquant ici et le palmarès de cette 19ème édition en cliquant ici.

Retrouvez les photos de la manifestation en cliquant ici.

Capture-d’écran-2015-03-17-à-16.53.25-300x207

Le Festival des roses de Chédigny, 10 ans déjà!

Jean-Marie Beffara était samedi 30 mai à la rencontre des habitants de la circonscription au festival des roses de Chédigny. Plus de 15 000 visiteurs sont venus (re)découvrir le village, ses roses et profiter de la présence de plus de 60 exposants les 30 et 31 mai derniers. De multiples animations étaient également proposées par l’association des roses de Chédigny présidée par Monique BOITARD. Grâce la participation et la mobilisation de 120 bénévoles sur la manifestation, cette 10ème édition a été cette année encore, une réussite!

Retrouvez les photos du festival en cliquant ici.

Cliquez ici pour retrouver l’article de la Nouvelle République.

Capture-d’écran-2015-03-17-à-16.53.25-300x207

Adoption de la loi de transition énergétique à l’Assemblée nationale

La loi de transition énergétique a été adoptée la semaine passée à l’Assemblée nationale. Ce texte comporte un grand nombre de mesures concrètes et crédibles qui dotent la France d’un modèle énergétique exemplaire et la place à l’avant-garde du combat contre le dérèglement climatique.
Cette loi lutte contre toutes les formes de pollution, contre le gaspillage, pour la biodiversité, pour l’économie circulaire. Il accompagne le développement durable chez les particuliers, les entreprises et les collectivités. Par exemple, le fonds chaleur, qui soutient la production issue de sources renouvelables sera doublé d’ici 2017. Les collectivités pourront en outre compter sur le Fonds de financement de la transition énergétique pour la croissance verte doté de 1,5 milliards d’euros pour accompagner leurs projets.

Ce texte a pour objectif la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75 % à 50 % à l’horizon 2025 et de développer la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie à 32 % en 2030. Il prévoit également de réduire de 7 % la quantité de déchets ménagers à l’horizon de 2020 et de 50 % les déchets mis en décharge à l’horizon de 2025.

Il met en place les outils pour le développement de la croissance verte qui permettra la création de 100 000 emplois dans le domaine du bâtiment, des énergies renouvelables ou de l’économie circulaire.
Parmi les mesures les plus emblématiques, citons la mise en place d’un chèque énergie pour les ménages modestes, d’un allègement fiscal de 30 % pour les travaux de rénovation énergétique ou encore l’installation de 7 millions de points de recharge pour voitures électriques en France d’ici à 2030. Le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique sera en outre majoré pour atteindre jusqu’à 10 000 euros lorsqu’il s’accompagne de la mise au rebut d’un véhicule diesel. Une enveloppe de 100 millions d’euros est également prévue pour financer 1.500 projets de méthanisation.

Ce texte démontre le volontarisme de la France en matière de transition énergétique alors que notre pays accueillera à la fin de cette année la conférence mondiale sur le climat (COP21).

Capture-d’écran-2015-03-17-à-16.53.25-300x207

Inauguration de la MSP de Ligeuil

Jean-Marie Beffara était vendredi à Ligueil pour l’inauguration de la MSP du Grand Ligueillois aux côtés de Marisol Touraine et de Michel Guignaudeau.
Cette maison de santé offre de très beaux équipements au service de la santé, en particulier le service d’échographie à distance qui permet de bénéficier d’une prestation identique à celles offertes par le CHU de Tours.

Les projets qui marchent sont ceux qui sont portés par les professionnels de santé. Soyons fiers de nos territoires !

 

Retrouvez l’article de la Nouvelle République qui revient sur cet évènement en cliquant ici.

Capture-d’écran-2015-03-17-à-16.53.25-300x207

Signature d’un Cap’Asso avec l’association Puzzle à Reignac-sur-Indre

 

 

Jean-Marie Beffara était jeudi 29 mai à la signature d’une convention Cap´Asso à Reignac sur Indre en présence de Loïc Babary, Maire, et de Benoît Royer, Président de l’association Puzzle.
Puzzle, avec près de 500 adhérents, anime le Nord-Lochois pour la petite enfance, la jeunesse et les familles.
Ces bénévoles font vivre Puzzle et contribuent par leur engagement à la qualité de vie du territoire.
Depuis sa création, le dispositif Cap´Asso représente environ 4500 emplois directs soutenus par la Région.

Interview TV Tours

 

J’étais mercredi 21 mai l’invité de TV Tours pour évoquer l’actualité. Visionnez l’émission ci-dessous :

 

 

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

La majorité agit pour le pouvoir d’achat : réforme des aides pour une complémentaire santé (ACS)

Parmi toutes les mesures prises par le Gouvernement pour assurer une couverture des soins la plus complète et la plus juste possible, le dispositif d’aide pour une complémentaire santé (ACS) lancé cet été figure parmi les plus importantes.

Fin 2014, 1,2 million de personnes en ont bénéficié et d’ici la fin 2015, 1,5 million de personnes seront concernées. A terme, le dispositif couvrira 3 millions de personnes. Pour pouvoir en bénéficier, un foyer composé de deux personnes ne doit pas dépasser un plafond de 17 505 € de revenus annuels, 24 507 € pour un foyer de quatre personnes.

Cette mesure est au service du pouvoir d’achat des bénéficiaires et va leur permettre de réaliser des économies importantes.

Une étude réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère de la Santé à la demande de Marisol Touraine, permet d’illustrer l’ampleur des gains induits par la réforme.

Alors qu’aujourd’hui, le coût moyen d’une complémentaire santé pour les bénéficiaires de l’ACS s’élève à 765 €, les trois nouveaux contrats les moins chers proposent une offre à 581 € — soit une baisse de prix de 24 %.

Pour un retraité de 80 ans, la facture pourra même chuter de 1 087 €/an aujourd’hui à 554 € demain. Les contrats les plus élevés verront aussi leurs prix baisser : un assuré pourra réduire sa facture de 161 € par an (- 23 %).

Cette disposition qui entrera en vigueur le 1er juillet prochain sera plus simple d’accès. Aujourd’hui, les bénéficiaires doivent choisir leur complémentaire santé parmi de très nombreuses offres, dans lesquelles il est difficile de se repérer. A partir du 1er juillet, seuls dix contrats sélectionnés dans le cadre d’un appel d’offres national, ouvriront droit à l’ACS. D’ici juin, un site Internet recensera les offres existantes. Chacun pourra s’y repérer en fonction de sa situation personnelle.

Cette mesure complète de nombreuses autres déjà mises en place au service de la Santé des français, alors même que le Gouvernement a réduit par deux le déficit de la sécurité sociale entre 2011 et 2014 sans avoir procédé à aucun déremboursement ou franchise. La majorité conforte depuis 2012 notre système de protection sociale, modèle de solidarité et d’entraide.

Source : Le Parisien/ Aujourd’hui en France

01837482_photo_logo_de_l_assemblee_nationale-small480

La majorité agit pour les droits des chômeurs seniors

Le Gouvernement vient d’annoncer une mesure en faveur des chômeurs ayant suffisamment cotisé mais n’ayant pas encore atteint l’âge légal de départ à la retraite. Il met ainsi en application une promesse du président de la République.

Les personnes de plus de 60 ans éligibles à l’Allocation de solidarité spécifique (ASS) et au RSA socle percevront ainsi une allocation  mensuelle totale de 800 euros en attendant d’atteindre les 62 ans pour pouvoir liquider leurs droits à la retraite. Cette mesure vise à pallier la suppression de l’allocation équivalent retraite (AER) par le gouvernement Fillon en 2011 qui avait plongé des milliers de seniors dans une situation financière difficile.

La majorité avait déjà rétabli le 4 mars 2013 L’allocation transitoire de solidarité (ATS) aux générations de 1952 et 1953, permettant à de nombreuses personnes de sortir de la précarité.

Ces deux mesures s’ajoutent à la mise en place de la retraite anticipé pour les carrières longues en 2012 qui a permis à 140 000 personnes de faire valoir leurs droits à la retraite dès 60 ans.

La majorité poursuit donc son combat pour les plus fragiles et pour la pérennisation de notre modèle social.