J’ai présenté lors de la dernière session du Conseil Régional du 16 octobre un plan de dynamisation des investissements publics qui portera les investissements régionaux de 285 M€ à 300 M€ pour l’exercice 2014.

Les entreprises du BTP sont confrontées à une baisse importante de leur activité. Face à l’urgence de cette situation, la Région Centre a décidé d’actionner immédiatement les leviers dont elle dispose : accélération d’un certain nombre de chantier et assouplissement des cadres d’intervention dans les contrats territoriaux.

Dans les lycées, cette volonté se traduit par le démarrage immédiat de certains chantiers, par un effort accru sur les travaux de petit entretien et par le lancement d’un plan de déploiement de panneaux photovoltaïques destinés à l’auto-consommation.

Des efforts supplémentaires seront réalisés pour les Centres de Formation d’Apprentis et les Instituts de Formations Sanitaires et Sociales

Au travers des contrats avec les autres collectivités, la Région va soutenir le déploiement des réseaux à Très Haut Débit (partenariat avec les départements), va financer la rénovation de certains EHPAD (partenariat avec des collectivités ou des bailleurs sociaux) et va faciliter le financement de travaux sur l’ensemble du territoire en majorant ses taux de subvention (partenariats avec les pays, les villes moyennes ou les agglomérations).

L’effort supplémentaire de 15 M€ va permettre de soutenir l’activité économique et les entreprises de la région. Le budget 2015, en cours d’élaboration, poursuivra cet effort en augmentant le niveau d’investissement régional par rapport au budget 2014.

Je me réjouis par ailleurs qu’à l’occasion du projet de loi de finances pour 2015, les députés socialistes et le gouvernement aient créé un fonds de soutien pour l’investissement des collectivités territoriales.

L’investissement public, essentiel pour garantir une forte activité des entreprises du BTP, sera ainsi encouragé, malgré son les contraintes budgétaires.