Jean-Marie Beffara était vendredi 17 février à Esvres-sur-Indre où il rencontré les compagnons d’Emmaus dans les locaux de l’association.
À cette occasion, Marisol TOURAINE a annoncé que le financement nécessaire à la poursuite des travaux de la construction de dix-huit chambres de la pension de famille serait assuré.  93 440 euros à partir du mois de mai 2017 et 116 000 euros à partir de l’année 2018 viendront abonder les finances d’Emmaüs Touraine pour faire fonctionner les 24 places de la pension.

C’est un engagement fort qui est ainsi tenu!

Retrouvez l’article que La Nouvelle République consacre à cette visite en cliquant ici.